Évitez ces 15 Aliments cancérigènes que vous mangez probablement tous les jours

La nourriture est essentielle à la vie, mais elle peut aussi contribuer à la maladie. C’est pourquoi il est si important d’être prudent et de comprendre les risques liés à certains choix alimentaires. Il ne s’agit pas de faire la fine bouche ou de créer des mythes ; il s’agit de prendre soin de notre santé et d’opter pour les meilleurs choix nutritionnels.

Lorsque vous pensez aux causes du cancer, la première chose que vous imaginez est le rayonnement des rayons X et votre propre génétique. Mais ces facteurs de risque n’ont qu’un effet minime sur votre organisme s’ils ne sont pas déclenchés par des facteurs environnementaux : votre alimentation et votre mode de vie.

C’est pourquoi nous avons rassemblé une liste de 15 aliments cancérigènes que vous devriez connaître, surtout si vous avez une prédisposition familiale à toute forme de cancer :

15. Bœuf

Presque toutes les formes de viande rouge, y compris le bœuf, sont associées à un risque accru de cancer. Elle est étiquetée comme une cause probable de cancer par l’Organisation mondiale de la santé, ce qui signifie qu’elle est susceptible de provoquer diverses formes de cancer, selon la littérature. On estime qu’un cas sur six de cancer du côlon est associé à une consommation excessive de viande rouge.

14. Huiles végétales

Elles comprennent l’huile de tournesol et de canola, ainsi que de nombreuses vinaigrettes à base d’huiles végétales similaires. Ces huiles de graines, ainsi que la margarine et d’autres produits fabriqués avec elles, sont moins chères que l’huile d’olive car elles contiennent un type de graisse inflammatoire qui favorise la croissance du cancer. Malheureusement, nous avons pris l’habitude de frire et d’utiliser de l’huile à chaque fois que nous cuisinons, ce qui augmente la formation d’aldéhyde dans le corps lorsque ce type malsain d’acide gras interagit avec l’oxygène à haute température.

13. Le poisson salé

Le poisson salé à la chinoise est étiqueté comme potentiellement cancérigène, et certaines études établissent un lien entre la consommation de ce type de poisson et le cancer du nasopharynx. Au cours du processus de cuisson à la vapeur du poisson salé à la chinoise, une série de composés sont créés qui peuvent affecter l’homme, en particulier les enfants. Ainsi, il est recommandé de ne pas donner ce type de poisson à vos enfants, surtout avant 10 ans, et de ne le consommer qu’avec modération si vous êtes adulte.

 

12. Bacon et viande transformée

Nous avons mentionné que la viande rouge est associée à l’inflammation et au cancer, et c’est particulièrement le cas de la viande rouge transformée. Cela inclut le bacon, le salami et bien d’autres. Ils sont connus pour augmenter l’incidence du cancer de l’intestin. Selon une étude épidémiologique, manger seulement 3 tranches de jambon par jour peut augmenter le risque de cancer de l’intestin. C’est beaucoup moins de lard que ce que la plupart d’entre nous consomment dans le cadre d’un régime alimentaire américain, et nous pouvons ajouter à cela l’huile végétale utilisée pour la cuisson. Faites donc attention à vos choix de viande et à la façon dont vous préparez vos aliments.

11. Saucisses et hot-dogs

Oui, les hot-dogs figurent également sur la liste noire, ainsi que les saucisses, car elles sont considérées comme de la viande transformée. Selon le Centre international de recherche sur le cancer, la viande transformée – et cela inclut les hot-dogs – est cancérigène pour l’homme, et il existe suffisamment de preuves pour établir un lien entre ce type de viande et le cancer colorectal. Selon cette agence, manger un seul hot-dog par jour ou l’équivalent de 50 grammes de saucisses pourrait suffire à augmenter de 18 % votre risque de cancer de l’intestin.

10. Boissons chaudes

Cette fois, il ne s’agit pas de la composition des aliments mais de leur température au moment où ils sont servis. Selon une étude récente, la consommation de boissons chaudes est associée à un risque plus élevé de cancer de l’œsophage. Les patients qui boivent chaque jour 2 tasses ou plus de thé et d’autres boissons à température chaude présentent un risque supérieur de 90 % à celui des personnes qui boivent à des températures plus fraîches. C’est une mauvaise nouvelle si vous aimez boire du café chaud tous les matins. Mais cela ne veut pas dire que le café ou le thé est mauvais pour vous. Vous devez simplement attendre qu’il refroidisse un peu avant de le boire.

9. Les aliments trop cuits

Nous devons clarifier ce point car le lien entre les aliments trop cuits et le cancer n’est pas encore très clair. Cuire des aliments à très haute température et les laisser brûler peut contribuer à la formation d’une molécule appelée acrylamide. Cette molécule est un cancérogène connu lorsqu’elle est synthétisée dans l’industrie. Cependant, on ne sait pas si ses effets sont vraiment aussi néfastes qu’on le suppose. Ainsi, essayez de ne pas trop cuire vos aliments pour prévenir le cancer, mais ne vous sentez pas obligé de refuser les aliments brûlés. Du moins pas à cause du cancer.

8. Le soda

Le soda contient une série d’ingrédients qui pourraient potentiellement causer le cancer, même si le lien n’a pas été correctement établi. Par exemple, il contient du sucre ajouté et contribue à l’obésité, qui est associée au cancer. Il contient de l’aspartame, de la saccharine et d’autres additifs dont il a été prouvé qu’ils étaient cancérigènes sur des modèles animaux. Même s’ils n’ont pas le même effet chez l’homme, ils modifient votre microbiote intestinal et déclenchent certains effets que vous pourriez vouloir éviter.

7. Les aliments souillés par des polluants organiques

Il existe de nombreux types de polluants organiques, notamment le méthylmercure, les pesticides chlorés et d’autres sous-produits industriels qui contaminent souvent les aliments et entraînent une série d’altérations. La majorité d’entre eux suppriment le système immunitaire et provoquent des perturbations hormonales qui entraînent des maladies chroniques et des cancers.

6. Les sucreries et les bonbons

Le sucre ne provoque pas directement le cancer. Ce ne sont que des glucides, et ils sont nécessaires à votre métabolisme. Cependant, les sucres ajoutés et l’excès de glucides dans votre alimentation peuvent entraîner des problèmes de glycémie et augmenter la concentration d’insuline et de facteur de croissance analogue à l’insuline (IGF) dans le sang. L’IGF est une hormone peptidique qui stimule la croissance, mais un excès d’IGF favorise la formation et la progression des tumeurs chez les patients qui y sont prédisposés.

5. Les conserves

Parmi les aliments transformés, les conserves constituent l’un des pires choix. Même les aliments contenant beaucoup d’antioxydants deviennent un risque lorsqu’ils sont mis en conserve, par exemple les tomates en conserve. Selon des tests effectués à l’échelle nationale sur les aliments en conserve, près de 40 % des boîtes de conserve contiennent une substance appelée bisphénol A, plus connue sous le nom de BPA. Cette substance est à l’origine d’un risque accru de cancer de la prostate et de cancer du sein, et c’est un perturbateur endocrinien qui peut provoquer plusieurs autres maladies.

4. Produits chimiques synthétiques dans le pop-corn

Les sacs de pop-corn pour micro-ondes sont fabriqués avec des produits chimiques qui empêchent l’huile d’imprégner tout le sac. Ces produits chimiques sont appelés composés perfluorés et se retrouvent dans de nombreux autres récipients et emballages alimentaires, notamment les emballages de sandwichs et les boîtes à pizza. Ce n’est donc pas une très bonne idée de consommer des pop-corns cuits au micro-ondes chaque fois que vous regardez un film. Vous pouvez plutôt opter pour la manière traditionnelle de les préparer.

3. Les chips

Nous avons mentionné plus haut l’acrylamide, et la façon dont cette substance est connue pour induire le cancer dans des modèles animaux. Les chips et les frites contiennent beaucoup d’acrylamide. Elles sont également imbibées d’huiles végétales, ce qui en fait des agents potentiels de promotion du cancer.

2. Le lait entier

Il est considéré comme sûr et très sain pour les jeunes enfants et les hommes et femmes âgés, mais le lait entier peut également contribuer au risque de cancer de la prostate et de cancer du sein. Ainsi, si vous voulez éviter ce risque et continuer à consommer des produits laitiers, vous pouvez opter pour du lait écrémé à la place.

1. Légumes OGM

OGM signifie « organismes génétiquement modifiés ». En d’autres termes, leurs gènes sont combinés et modulés pour résister aux parasites et obtenir de meilleures récoltes. Cependant, nous avons appris que la génétique est très complexe, et que lorsque nous intervenons sur l’un d’entre eux, les autres peuvent également être affectés. Il n’est pas possible de connaître toute l’étendue des conséquences lorsqu’un nouveau produit OGM est fabriqué. Des études ont établi un lien entre les produits OGM et différents types de cancer, et même s’ils ne sont pas radioactifs et ne causeront pas de dommages immédiats, le risque est toujours latent. C’est pourquoi de nombreuses personnes préfèrent les produits sans OGM et peuvent même acheter des aliments biologiques.

Comme vous pouvez le constater, la principale source de substances cancérigènes n’est pas la nature elle-même, mais la façon dont l’homme intervient et mange des éléments de la nature pour lesquels il n’est pas fait ou modifie les ingrédients naturels pour en améliorer le goût. Ainsi, un régime anticancéreux réussi est un régime composé d’ingrédients naturels et d’aliments non transformés.

Lire aussi :

Il est également recommandé de faire son exercice quotidien et d’effectuer des contrôles de routine, même si vous avez l’impression que tout va bien. Tout cela vous aidera à être en bonne forme, à prévenir le cancer et d’autres formes de maladies chroniques, et à vivre une vie plus longue et plus saine.

3 réflexions sur “Évitez ces 15 Aliments cancérigènes que vous mangez probablement tous les jours”

  1. C’est fabuleux, je me basais sur ces notions que j’avais reçu ailleurs, mais c’est tellement important que les gens en soient prévenus. J’avais l’air de me priver parce que je ne buvais pas de sodas (ni d’alcool, ni café, ni thé.. ils sont acidifiants…) ou je ne mangeais pas de chips ou popcorn, pas de porc surtout (animal qui retient ses toxines parce qu’il ne transpire pas, apparemment… ), de tomates cuites qui deviennent toxiques à la cuisson, etc. etc. alors que je préservais ma santé. J’ai 82 ans et aucune maladie…. Je suis en excellente santé mais il faut croire qu’il me manquait quelque chose, malgré ma bonne alimentation, comme la santé de l’esprit par exemple que l’on doit considérer, parce que j’ai eu un accident de voiture et je suis en train de m’en remettre très bien et Dieu merci !! je n’attrape aucun virus que ce soit…

  2. Tout est cuit, roti, frit, bouillit, nous ne savons plus manger crut fruits et légumes bien aprêtés. Et pourtant si délicieux quand nous prenons plaisir à les découvrir et les savourer en doux mélange. Que dire alors, de les choisir le plus possible biologiques. Nous les trouvons de plus en dans les grandes surfaces à meilleur prix que chez les spécialistes en aliments santés pas toujours santés…Notre corps a besoin de s’alimenté de nourriture saine et vivante. Ainsi se nourrit la vie en nous. Dis moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es. Excusez les fautes, je n’ai pas été à l’école longtemps mais la Nature était mon Alliée et me l’a bien rendue…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: