Bien-être

8 signes d’alerte et symptômes des calculs rénaux

Les calculs rénaux sont des amas durs de sel et de minéraux, souvent composés de calcium ou d’acide urique. Ils se forment dans le rein et peuvent se déplacer vers d’autres parties des voies urinaires.
Il existe différentes tailles de calculs rénaux. Certains sont très petits, mais d’autres peuvent mesurer jusqu’à quelques centimètres. Il existe des calculs rénaux qui peuvent grossir et même occuper tout le rein.

Un calcul rénal se produit lorsqu’une trop grande quantité de certains minéraux présents dans votre corps s’accumule dans votre urine. Si vous n’êtes pas suffisamment hydraté, votre urine devient plus concentrée avec des niveaux plus élevés de certains minéraux. Lorsque la teneur en minéraux est plus élevée, il est plus probable qu’un calcul rénal se forme.

Les calculs rénaux sont généralement insupportables. La plupart des calculs passent d’eux-mêmes sans traitement. Cependant, il se peut que vous deviez subir une intervention pour briser ou retirer les calculs qui ne cèdent pas.

Voici 8 signes et symptômes indiquant que vous avez peut-être des calculs rénaux :

1. Brûlures en urinant

Si le calcul a pu atteindre la jonction entre la vessie et l’uretère, vous commencerez à ressentir des douleurs. La dysurie est le nom donné par votre médecin à une telle situation. Il s’agit d’une douleur brûlante ou vive.
En général, les patients confondent les calculs rénaux avec les infections des voies urinaires. Parfois, vous pouvez avoir une infection en même temps que le calcul.

2. Douleur dans le dos, l’abdomen ou sur le côté

La douleur liée aux calculs rénaux – également appelée colique néphrétique – est l’une des douleurs les plus intenses que l’on puisse imaginer. Certaines personnes ayant eu des calculs rénaux comparent cette douleur à celle d’un accouchement ou d’un coup de couteau.
La douleur est suffisamment intense pour justifier plus d’un million de visites aux urgences chaque année.
En général, la douleur commence lorsqu’un calcul se déplace dans l’uretère étroit. Cela provoque un blocage, qui augmente la pression dans le rein.

Cette pression active les fibres nerveuses qui envoient des signaux de douleur au cerveau.
La douleur du calcul rénal commence souvent soudainement. Au fur et à mesure que le calcul se déplace, la douleur change d’endroit et d’intensité.

La douleur va et vient souvent par vagues, ce qui s’aggrave lorsque les uretères se contractent pour essayer de faire sortir le calcul. Chaque courant peut durer quelques minutes, disparaître, puis revenir à nouveau.
Vous ressentez la douleur le long de votre côté et de votre dos, sous vos côtes. Elle peut irradier vers l’abdomen et l’aine à mesure que le calcul se déplace dans les voies urinaires.

Les gros calculs peuvent être plus douloureux que les petits, mais l’intensité de la douleur n’est pas nécessairement liée à la taille du calcul. Même un petit calcul peut être douloureux s’il se déplace ou provoque un blocage.

3. Utiliser la salle de bain plus que d’habitude

Un autre symptôme des calculs rénaux dont la plupart des gens ne sont pas conscients est que vous avez besoin d’aller aux toilettes plus souvent ou avec plus d’urgence que d’habitude. Vous pouvez avoir besoin de courir aux toilettes ou d’y aller toute la journée et toute la nuit.
L’urgence peut également imiter le symptôme d’une infection des voies urinaires.

4. Urine trouble ou malodorante

Une urine saine est claire et n’a pas d’odeur forte. Une urine trouble ou malodorante peut être le signe d’une infection des reins ou d’autres parties des voies urinaires.
Une étude a révélé qu’environ 8 % des personnes souffrant de calculs rénaux aigus avaient une infection des voies urinaires.
L’opacification est le signe de la présence de pus dans l’urine ou pyurie. L’odeur peut provenir des bactéries à l’origine des infections urinaires. Lorsque l’urine est plus concentrée de manière inhabituelle, elle peut également créer une odeur.

5. Sang dans l’urine

Les personnes souffrant de calculs rénaux remarquent généralement la présence de sang dans leurs urines. Le sang dans les urines est un symptôme courant chez les personnes souffrant de calculs urinaires.
Le sang peut être rouge, brun ou rose. Les cellules sanguines sont parfois trop petites pour être visibles au microscope. Cependant, votre médecin peut effectuer un test pour détecter ce symptôme.

6. Mictions partielles

Lorsque les calculs rénaux sont gros, ils se bloquent parfois dans un uretère. Un tel blocage peut ralentir ou arrêter l’écoulement de l’urine.
Si vous avez un blocage, vous ne devez uriner que très peu à chaque fois. Un jet d’urine qui s’arrête complètement est une urgence médicale.

7. Les vomissements et les nausées sont des symptômes des calculs rénaux.

Les personnes souffrant de calculs rénaux ont généralement envie de vomir.
Ces symptômes sont dus aux connexions nerveuses partagées entre les reins et le tube digestif. Les calculs rénaux peuvent déclencher les nerfs du tube digestif et provoquer des troubles de l’estomac.
Les nausées et les vomissements peuvent également être la façon dont votre corps réagit à une douleur intense.

8. Fièvre et frissons

La fièvre et les frissons sont des signes que vous avez des calculs rénaux. Il peut s’agir d’une complication grave d’un calcul rénal. Ils peuvent également être le signe d’autres problèmes graves que les calculs rénaux. Une aide médicale est nécessaire de toute urgence en cas de fièvre accompagnée de fortes douleurs.
Il s’agit généralement de fortes fièvres. En plus de la fièvre, des sensations de chaleur peuvent également apparaître.

Dernières réflexions

Les calculs rénaux sont des accumulations de minéraux et de sel dans le rein, et ils se déplacent généralement vers les autres parties des voies urinaires du patient. Les symptômes peuvent inclure des nausées, une urine malodorante ou trouble, des vomissements, des difficultés à uriner et des douleurs intenses.

Un traitement par ondes sonores peut être nécessaire pour les fragmenter ou les éliminer. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Si vous remarquez l’un des symptômes ci-dessus, contactez immédiatement votre médecin pour un traitement d’urgence.

Article Associé: Les Aliments qui causent les calculs rénaux

 

Merci d’avoir lu, n’oubliez pas de partager cet article avec vos amis

Laissez un commentaire